AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 MOI??MOI??MOI!!

Aller en bas 
AuteurMessage
Erik Lowner

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 26
Date d'inscription : 23/04/2008

MessageSujet: MOI??MOI??MOI!!   Mer 23 Avr - 17:46

NOM:Lowner
PRENOM: Erik Cristopher Lucas


Age :11ans
CARACTERE
(Qualité + defaut)


Erik est, grâce au
connaissance qu’il à acquis petit, très cultivé, sa curiosité l’amène parfois
dans des endroits pour le moins étranges, solitaire il est très indépendant .
Il est hypocrite et manipulateur ce qui fait qu’il ment à la plupart des gens.
Il peut être très discret et se fond dans une foule rapidement. On peux avoir
tendance à facilement lui accorder sa confiance car il ne trahie jamais
personne sauf si cela va contre ses projet, pourtant seul de très rares
personnes possèdent la sienne.


C’est un fin
stratège, il ne parle quasiment jamais pour ne rien dire et ses remarques
souvent incomprises des autre reflète sa vive intelligence.


Le feu de l’ambition
brûle en lui et dès qu’il entreprend quelque chose on peux être sûr qu’il n’y
renoncera pas avant d’avoir atteint ses objectif ou dans le pire des cas ses
limites.


De sang pure, il
n’aime pas particulièrement parler avec des personne qu’il juge inférieur à
lui, bien que cela peu lui arriver souvent afin qu’il parvienne à ses fins.



Malgré tout cela il peux être très sympathique de nature et s’ouvre beaucoup
aux autre, ou en tout cas essaye. Il est très rusé et logique, mais n’as pas du
tout une âme de leader, bien qu‘il sache se débrouiller seul, il ne pourrait
pas s’occuper des autres.
Ses nombreux voyages lui ont donné quelques nouvelles qualités, comme un très
bon sens de l’orientation, la modestie, et puis savoir reconnaître l’utilité
des autres …


HISTOIRE ( 6 lignes minimum, faite des phrases !) :


Erik naquit par une
belle journée d’automne, à travers les fenêtre de sa chambre d’hôpital sa mère
pouvait entrapercevoir les arbres décorés de milles couleurs chatoyantes. Elle
avait un air fatiguer et très envie de dormir, pourtant sans vraiment savoir
pourquoi elle voulait encore rester un peu éveiller afin de contempler la
beauté de la nature et son fils endormis sur son ventre. Celui-ci avait une
taille normal un poids normal et malgré ce que peuvent dire tout les
représentants de la famille il ressemblait à n’importe quel nourrisson. Sa
mère, Dahlia avait déjà reçut la visite de plusieurs personnes toute ravie et
enchanté, un large sourire toujours présent sur leurs lèvres, la félicitant et
complimentant assidûment son bébé. Elle connaissait toutes ses personne depuis
très longtemps, toutes faisait partie de sa famille personne venant de celle du
père de l’enfant n’avaient daigné lui rendre visite. Ce n’était pas vraiment
cela qui chagrinait la jeune mère mais plutôt l’absence de l’homme qu’elle aime
à ses côté pour la rude épreuve qu’elle venait se passer. Une fois les visites
terminé Dahlia se mit à pleurer doucement. Les minutes passèrent, semblables
les unes aux autres. Son amant n’était toujours pas là. La nuit elle ne dormit
pas, préférant contempler la lune qui accrochait ses larmes sur ses joues
rougies.


Quelques jours plus
tard, la mère fût autorisé à quitter l’hôpital son bébé dans un bras ses
maigres affaires dans l’autre. Finalement elle avait arrêté d’espérer voir
l’homme qu’elle aime. Il ne viendra plus. Durant tout le temps de sa grossesse
il était rester à ses côté, l’aidant de tout son être avec amour et fidélité.
Cela ne faisait même pas un mois qu’il est partie sans rien dire sans prévenir
et qu’il n’était plus revenue. Dahlia ne savait pas encore comment elle allait
s’en sortir mais c’est une femme forte, elle élèvera son fils seul elle le
voulait, elle le pourrait. Bien sur les premier mois furent épuisant,
déprimant. Elle reçut beaucoup de soutient et d’aide. Au fil du temps la jeune
femme commença à rembourser ses dettes, ses emprunts à divers amis ou banque.
Elle commençait à se relever.


Puis vint le jour ou
Erik fêta ses trois ans, un belle âge d’après sa mère, on est encore innocent
et naïf sans avoir a affronter les problèmes de la vie.


Erik commença sa
scolarité par la maternelle, où les vrais relation humaines commencèrent, là
bas son groupe d’amis était très restreint et rejeté par les autres. Sa mère
n’en savait rien et elle ne s’inquiéta pas le moins du monde. Leurs vie
continuèrent, dans le sens positif pour Dahlia qui chaque jours faisait de
nouvelles choses grâce à son métier de journaliste, dans le sens négatif pour
Erik qui depuis peu, entré en primaires devenait une vrais cible avec ses amis.
La cause ? Leur intelligence, leur recule sur la vie, et leur façon de voir les
choses. Toutes ses pensées inconnu pour les petits camarades d’Erik et de ses
deux amis. Et comme tout le monde le sais l’inconnu fait peur très peur, même
chez les plus petits. C’est ainsi que sont fondée la plupart des sociétés.





Au fil de toute sa
scolarité Erik et ses deux amis, Michaël, et Evans restèrent dans leur coin,
refusant systématiquement de se mêler aux autres si puériles selon eux. Mais à
la fin de la primaire un drame vint à surgir. Dans des circonstances inconnues
Evans perdit la vie, assassiné ? Mort naturellement ? Personne ne savait et
personne ne saurait jamais. Cet événement attrista beaucoup ses deux jeunes
amis qui pourtant ne montrèrent rien de leur état d’esprit, ce choc
émotionnelle eut pour effet de les renfermer totalement sur eux même. Mais
cette carapace qu’il s’était chacun forgée les rendait triste, triste d’être
seul et incompris. Erik aurait voulut mourir à ce moment là, de plus sa mère
qui avait maintenant un nouvelle amant ne lui accordait plus aucune attention.


Le jeune garçon
aurait voulut que les ténèbres l’enveloppe et l’attire afin de fuir cette réalité
qu’il refusait d’affronté, mais tout le monde ne le voulait pas et il se fit
charrié et insulté par un groupe de garçon, certain de sa classe, d’autre plus
grand et un plus jeune.


C’était un soir
qu’il rentrait chez lui, d’ailleurs les autres ne prirent même pas la peine de
lui faire le coup classique de la ruelle sombre ou personne ne passe, non ce
fut en pleine rue sous le faible éclairage des lampadaire déjà allumé à six
heures moins le quart.


Un des garçon lui
prit le bras avec un sourire mauvais d’un sadisme si puéril qu’il en était
pitoyable. Erik essaya tant bien que mal de se libérer de son étreinte tout en
crachant à l’adresse de celui qui l’avait empoigné :





- Lâche moi ..





Celui-ci nullement
apeuré répondit au tac au tac :





- J’n’en ai nullement
l’intention


- Tu ferais mieux de
m’écouter …


- Mais c’est ce que
je fais .


- … et de m’obéir
!!!


- Rêve toujours
gamin, maintenant c’est à toi de m’écou…


- Lâche moi !


-… ter si tu ne veux
pas finir comme ce petit *** d’Evan


- LACHE MOI !!!





(la suite est a venir =) )





POUVOIR (optionnel,
Votre
pouvoir ne dois pas être surpuissant, dois comporter un minimum de 5
failles, à préciser, 3 si vous êtes directement en 7ème année. Cette
parti pourras être enlever à tous moment, si il y a torp d'abus. De
plus, la description dois être de 15 lignes, 5 qui indique l'apparence
même du pouvoir, 5 qui donne son effet, comment vous devez faire pour
l'active,r et les 5 dernières serons réserver aux failles,les admins ou
modosnous réservons le droit de refuser votre pouvoir.

CLASSEZ CES MAISONS SELON VOS PREFERENCES : serpentard,poufsouffle,serdaigle,gryffondor

HJ


AVEZ VOUS LU AU MOIN UN TOME HARRY POTTER ? oui


SI OUI, COMBIEN ET LEQUELS: Les 7

SI NON, AVEZ VOUS VU TOUT LES FILMS PARUS ?J'ai aussi vu tout les films =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erik Lowner

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 26
Date d'inscription : 23/04/2008

MessageSujet: Re: MOI??MOI??MOI!!   Mer 23 Avr - 17:47

(Suite de l'histoire)



Le cris d’Erik
dégagea une onde d’énergie magique qui
ne demandait qu’as faire surface depuis trop longtemps. Le petit garçon replaça
ses bras contre son corps et regarda la scène sans une once d’un quelconque
sentiment dans les yeux. Il avait autour de lui maintenant trois garçon
inconscient et d’autre les yeux demis clos.


Erik n’avait pas
changer d’apparence, ses yeux ne cirèrent pas au rouge, des corne ne lui
poussa, ses dent ne prirent ni en taille ni en tranchant et pourtant tout ses
détails figurerait par la suite dans le récits des autres garçons.


D’un pas calme Erik
se retourna et rentra chez lui, d’extérieur il n’avait pas l’air de se
préoccuper de quoi que se soit mais à l’intérieur il se posait une foule de
question essayant de trouver une raison rationnelle à ce qu’il venait de faire.



Par après plus
personne ne l’emmerda à l’école, plus personne ne lui adressa la parole aussi.
Même sont ancien ami Michaël qui le fuyait sans raison apparente. Erik
souffrait de cette solitude mais il ne laissait rien paraître son attitude
était toujours aussi froide.


Il ne pouvait ni
chercher de soutient vers ses amis, ni vers sa famille, mais refusait toutefois
de baisser les bras.





Comme il n’avait pas
trouver d’explication rationnelle à son acte « magique » Erik décida de
réessayer de canaliser cette formidable énergie. Ce fût ainsi que pendant
plusieurs mois l’apprenti magicien s’entraînait en cachette et personne ne le
remarqua, cela lui montrait à qu‘elle point il passait inaperçus.


Ses résultats
scolaires n’étaient pas en baisse pour autant, il était et avait toujours été
le meilleur. Mais ses journée commencèrent à être longues et monotone c’est
pourquoi il commença à faire du sport et d’un instrument de musique, bien que
même avec cela sa vie restait dénué de sens.


Un soir il était
assit dans un parc, son ordi portable sur les genoux, la nuit était déjà tombé
mais Erik en s’inquiété pas. Sa mère se fichait de lui elle ne remarquerai même
pas son absence. Il tapait sur les touche
avec une virtuosité de pianiste, il ne faisait pas attention au monde extérieur
totalement hypnotisé par son écran. Et pourtant une petite fille vint se poser
devant lui, sans rien dire, sans plus bouger.


Erik la vit du coin
de l’œil mais il ne leva pas la tête, avec un peu de chance elle le laisserait
tranquille. Mais elle ne partit pas, au contraire, elle entreprit de s’asseoir
devant le jeune homme qui devait bien avoir deux ans de plus qu’elle.


Au bout de dix
minutes à bout de patience Erik ferma le clapet de l’ordinateur d’un geste brusque
et il regarda la fillette de ses yeux froid :





- Kes tu m’veux ?


- Moi ? Répondit la
jeune fille.





Erik détourna le
regard, il s’apprêta à répondre quelque chose d’idiot mais il se retint et avec
un sourire très forcé et ironique il rétorqua
:





- Oui toi !


- Te regarder.


-Et pourquoi ?


- Parce que je
t’aime !





Un blanc s’installa,
Erik fût tout dabord surprit mais il se reprit bien vite, ses mots ne voulaient
rien dire dans la bouche d’une gamine d’à peine neuf ans. Erik reprit donc :





- Tu ne connais pas
la valeur de ses mots …


- Et toi la connais
tu ?


- …


- Alors ?


- Eh bien moi je ne
t’aime pas ! Cracha Erik.


- Tu le dit mais
cela ne vient pas du cœur.


- En supposant que
j’en ai un


-…





Cette fois ce fût la
petit fille qui ne sût plus quoi répondre, afin de changer de sujet elle reprit
de sa voix infantile et naïve :





- J’m’appelle Yume
et toi ?


- Erik .


- C’est jolie Erik !


- Non. C’est ma mère
qui m’as choisit ce nom, je ne l’aime pas.


- Ta mère ? Et ton
père alors ?


- Pff j’n’en ai pas.
Il est mort d’après ma mère mais je ne la croit pas elle me ment en permanence
je le sens je le sais.





Ainsi ils
continuèrent de parler, de poser ces questions anodines juste pour meubler le
silence de la nuit. Peu à peu Erik raconta sa courte vie et la petite fille qui
ne le quittait pas des yeux. Mais un bout d’un moment une question s’insinua
dans l’esprit du jeune homme :





- Mais au faite… Que
fait un petite fille comme toi au dehors avec un inconnu


- Je peux te poser la même question.


- Personne ne m’attend chez moi .


- Bien.





La conversation s’arrêta sur ces mots. Le
regard d’Erik vagabondait sur les arbres autour de lui, puis sur les étoiles
qui brillait au dessus d’eux. Yume regarda la montre à l’entré du parc, sans
dire un mot elle se releva et s’étira voluptueusement. Après quoi elle tourna
les talon et partie sans un signe d’au revoir à l’adresse d’Erik. celui-ci la
suivit du regard, puis baissa les yeux. Sur le sol de terre la fillette avait
inscrit quelque choses. Dans la pénombre Erik se pencha et déchiffra ces mots :





Bonne
nuit M. le Magicien !






Erik relava brusquement la tête, dans les
ténèbres il cria le nom de la jeune fille, qu’avait elle sous entendu dans son
mot ? Savait elle réellement qu’il était magicien ? Ou avait elle simplement écrit
cela à cause de son imagination débordante ?



D’un geste lent Erik effaça l’inscription au
sol mais elle resta gravé dans sa mémoire. Il empoigna son ordi et prit le
chemin vers la sortit. Cette soirée l’intriguait presque autant que l’après
midi ou il avait usée pour la première fois de ses pouvoirs.


Une fois chez lui il ne trouva personne en
train de l’attendre inquiet, il s’y était attendus, mais cela le rendit tout de
même triste. IL se rendit directement à sa chambre et ne s’endormit que beaucoup
plus tard.


Le lendemain il se rendit à nouveau au parc
dans l’espoir de revoir Yume, il marchait tranquillement regardant toutefois
avec attention les moindre recoin de cet endroit. Le soleil se levait peu à peu
et les personnes commencèrent à affluer. Décidant de s’accorder une pause Erik
s’assit sur le même banc que la veille et il enfouie sa tête dans ses mains.


Soudain quelqu’un s’assit à ses côté, il ne
releva pas tout de suite la tête même si au fond de lui-même il était persuadé
que s’était Yume.


La personne ne dit rien et Erik tourna son
regard vers elle. Il sursauta, il s’était tellement attendut à voir la
silhouette enfantine de Yume que ce vieillard sénile l’effraya.


Le jeune homme faillit tomber du banc mais il
fut retenue par la fillette aux yeux rieur de la veille.





* Yume *





Cette dernière enchaîna :





- Suis moi Erik





Sans chercher à répliquer, le garçon se laissa
entraîner au dehors du parc, puis dans les ruelles de la ville et finalement
ils atterrirent à un endroit inconnus. Sinistre et lugubre. C’était une sorte
de bunker perdu au milieu des bois, sans ratachement à la civilisation,
abandonné depuis bien longtemps


Enfin plus grand-chose ne pouvait faire peur à
Erik bien qu’il n’était pas quelqu’un qui se jette avec un plaisir masochiste
dans le danger il ne le redoute pas pour autant.


Yume se retourna, elle avait lâché la main
d’Erik et elle vérifiait d’une manière tout à fait naturel qu’Erik continuait à
la suivre.





De longues heures plus tard Erik en sortit
seul, un très léger sourire flottant sur le visage. Cela faisait depuis bien
des année qu’il n’avait plus sourit sincèrement, cette journée avait donc était
très importante mais qui sais ce qu’il c’est passé dans ce fameux bunker …





Les jours se suivirent ou Erik et Yume se retrouvèrent,
toujours au même endroit, toujours de la même façon, préservant cette amitié
naissante et fragile. Les jours se ressemblaient tous et pourtant ils était si
différents les une des autres. Erik n’avait pas encore retrouvé totalement sa
joie de vivre mais Yume était une compagnie simple et agréable, si bien que
inconsciemment Erik se refermait petit à petit sur lui-même ne se confiant qu’a
sa nouvelle amie. Sa mère ne remarqua pas la différence, devenus depuis peu
alcoolique dès qu’elle voyait Erik elle le frappait ne reconnaissant même plus
son propre fils. A l’école non plus personne ne vit rien. Il ne parlait pas
avant il ne parlait toujours pas, sa réputation de monstre était faite et plus
personne ne l’approchait, quoi que franchement ça ne changeait rien pour lui il
se savait différents, il se savait supérieur aux autres il n’y avait que cela
qui comptait.





Mais une journée, que les horoscopes lui avait
prédit excellente ( il les lisait parfois pour se moquer de la débilité humaine
) se passa dans le contraste absolu. La journée commença comme toutes autres,
c’était un matin de janvier et la neige recouvrait de son manteau blanc les
trottoirs et les route pas encor dégagée. Yume et Erik se retrouvèrent dans le
parc comme à leur habitude. Chacun vêtut d’un chaud manteau et de bottes qui ne
l’étaient pas moins. Ils commencèrent à marcher, aucun des deux ne parlait car
habituellement c’était Yume qui animait la conversation mais ce matin aucun son
ne franchie ses lèvres. Elle avait les yeux baissée et regardait d’un air
attristé le sol enneigée qui croisait sous ses pas.


La fillette entrouvrit les lèvres comme pour
dire quelque chose, mais elle s’en abstint les refermant doucement. Erik décida
de commencer la conversation chose qu’il n’avait jamais faite :





- Yume … Qu’Est-ce qui ne va pas ?


- Ce sera une mauvaise journée … très mauvaise
.





Erik retint son souffle, jamais Yume n’avait
dit une chose similaire, pour elle-même les jours d’orage était de beau jours
mais ce n’était pas le temps qu’elle commentait dans sa remarque c‘était autre
chose, Erik le sentait, il le savait mais il ne put s’empêcher de demander
quand même :





- Pourquoi ?


- Il n’y a pas d’explication, je le sais c’est
tout !





La fillette avait ajouté ses mot de son
habituelle ton doucereux mais on sentait l’once qui n’enchaîné pas de réplique,
alors Erik se tut. Leurs pas ne les menèrent pas au endroits habituelle qu’ils
avaient l’habitude de fréquenter. Ils sortirent en dehors de la ville,
parcourant des chemin de rase campagne. Toujours silencieux.


Le temps se dégrada, au départ ce n’était
qu’une fine pluie, puis un orage au loin se fit entendre mais la ou les deux
préadolescents se tenaient il ne faisait que lourd … et sombre. Ils atterrirent
dans un cimetière, cimetière qui leur était inconnus mais cela leur importait
peu. Ils déambulèrent entre les tombes ne sachant pas vraiment ce qu’ils
faisait où ils allaient. Ils marchaient pour marcher.





Quand soudain une voix dans le dos de Erik le
fit sortir de sa presque léthargie.





- Alors comme cela tu viens à moi Erik … comme
c’est gentil de ta pars !





Erik se retourna soudain beaucoup plus éveillé,
il détailla l’homme d’une trentaine d’année qui lui faisait face. Des cheveux
sombres et mal lavés, deux pupilles bleu électrique de la froideur de la glace
et un sourire mauvais et moqueur à la fois, une expression à faire froid dans
le dos. Mais ce qui frappa le plus Erik fut sa ressemblance avec lui comme s’il
était son … père ? Possible d’ailleurs Erik ne l’avait jamais connut.





- Père ?





L’homme acquiesça, toujours avec son air
désinvolte et sur de lui il question son fils :





- Tu as onze ans, n’est-ce pas ?


- Oui .


- Si quelqu’un avait besoin d’aide la lui
offrirais tu généreusement ?


- Oui





Erik pensait que c’était un test pour vérifier
qu’il était bien élevé, alors il n’hésita pas à mentir pour que cet être le
laisse tranquille le plus tôt possible. A côté de lui Yume n’avait pas fait un
geste, l’homme ne lui avait pas accordé un regard comme si elle lui était
invisible.





- Dis tu toujours la vérité ?


- Oui


- Que crois tu qui donne le plus de pouvoir
l’amour ou la force ?


- L’amour;


- Oserais tu tuer quelqu’un volontairement ?


- Non


- Préfère tu les braves ou les rusées ?


- Les braves.





Erik avait trouvait une technique, il répondait
le contraire de ce qu’il pensait, ainsi peux être ferait il la fierté de son
père. Mais ce fut tout le contraire, le papounet chéris pris une expression de
dégout et sortit un bout de bois de sous sa veste noir :





- Tu ne mérite pas d'être mon fils ... Avada Ke



- NOoOoOon





C'était une voix féminine qui avait retentit,
la voix de Yume. Erik ne comprenait pas, son père encors moins, à ses yeux la
fillette était invisible. L'homme fini néanmois son sort et un éclaire vert se
dirigea vers Erik trop abasourdit pour pensait à l'évité. Yume s'était jeté
devant lui et avait fait barrage de son corps recevant le coup en pleine
poitrine. Durant ce cour moment même l'homme, la vit et cela le laissa
incrédule.


Erik comprit que le sortilège venait de tuer
son amie, qui s'affala au sol. Erik s'agenouilla a ses côté une expression de
tristesse et de surprise figée :





- Yuuume !!!


- Je ne suis qu'un rêve Erik, ton rêve.





La fillette esquissa un sourire las avant de
fermer les yeux, Erik passa sa main en desous de sa tête, s'atendant d'une
minutes à l'autre à ce qu'elle s'y apuis sans vie. Mais cela n'ariva pas,
c'était comme si toutes les molécules de Yume se disolquaient et s'envolait
vers le ciel. La peine d'Erik s'était changé en haine, il ne se rendait pas
compte que finalement Yume était le fruit de son imagination et la considérait
toujours comme un véritable être humain. Le regard qui leva vers son géniteur
était emplis d'un haine imence et incontrolable.





- C'est toi qui l'a tuer ! Cracha Erik entre
ses dents





L'homme le regarda et opta pour un sourire. Il
rangea sa baguette et sans un regard pour son fils lui dit sur le ton de celui
qui à l'habitude de se faire obéir :





- Finalement peux être que je réussirait à tirer
quelque chose de toi ! Vient avec moi et ce n'est pas un conseil c'est un ordre
!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erik Lowner

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 26
Date d'inscription : 23/04/2008

MessageSujet: Re: MOI??MOI??MOI!!   Mer 23 Avr - 17:48

(Dernière partie)



Deux mois plus tard Erik était assis devant un
feu crépitant dans l'antre d'une large et majestueuse cheminée, un bol de
chocolat chaud entre les mains. Il attendait l'apparission de son père, car
maintenant il vivait en sa compagnie.


Erik ferma les yeux se remémorant ainsi les
dernière évenements.


Après le passage du cimetière le père d'Erik
lui avait apprit qu'il déscendait d'une riche famille, de sorcier de sang pure
naturellement. Du côté de sa mère aussi il y avait essentiellement des sorcier
mais d'une autre catégorie que celle de machiavel, son géniteur.


Machiavel et Dahlia s'était rencontré dans un
bar d'une façon étrange, la dessus Erik n'avait pas eut plus d'informations.
Dahlia était tombée amoureuse de Machiavel qui n'avait commençer cette relation
que pour "s'amuser" sauf que cela s'était compliqué quand Dahlia
tomba enceinte. machiavel refusa tout dabors de lui reparler puis voyant en ce
fils une possibilité d'héritier il demanda la garde de l'enfant pas encors née.
les parents de Dahlia n'était pas comme leur fille aveuglé par l'amour et bien
vite ils priprent les mesures qui s'imposait pour que Machiavel ne puisse plus
voir Erik des mesures pour la plupard magique. Or l'enfant avait dépassé les
frontières le jour ou il s'était aventuré en dehors de la ville et Machiavel
avait put prendre contact avec lui.


Par la suite Erik et son géniteur se rendèrent
à la deumeur de se dernière. Grands-mères et grands-pères parternel
rencontrèrent leur petit fil avec froideur mais une certaine fièrté devant son
alure et ses manière. Et chaque membres de la famille avait participer à lui
donner une véritable instrustion digne d'un sorcier de ce nom. Pendant ce temps
le caractère d'Erik avait changer mais de façon étrange et ford obscure
dorénavent nul ne sais ce qu'il aime ou qu'elle sont ses ambitions et pourtant
il en à et pas des moindre mais cela lui seul le sais.





Un bruit de pas se fit entendre et Erik rouvrit
les yeux qu'il leva peu après vers son père. Erik la salua avec les formes de
politesse qu'il devait à présent apliquer dans cette maison :





- Bonjour Père .





Polie certes mais pas vraiment amical, un ton
froid et distant que sont père appréciait. Ce dernière lui fit un sourire sans
joie et lui annonça le pourquoi il l'avait convoqué dans le salon aujourd'hui :





- Erik à cette rentré tu n'ira plus à l'école
moldus.


- J'irais à Poudlard je le sais.


- Voila qui facilitera les choses, demain tu
ira sur le chemin de traverse


- Je ne sais pas comment y aller


- Je t'y emmenerait


- Bien Père


- Demain soit près à six heures tapantes


- Bien père





Machivel se leva et partie, discution brêve ou
chacun n'avait dit que ce qu'il avait à dire rien de plus, le temps c'est de
l'argent. Erik se retourna vers le feu et contemplait sa beauté sauvage, nul ne
pouvait savoir en cette instants quelles nombreuse pensées se bousculaient dans
la tête du garçon.


Le lendemain Père et fils allèrent à l'endroit
prévut, à l'horaire prévut, achetant les fouriture prévut, dans un laps de
temps prévut, sans débordement, sans rencontre innatendut, sans rien. La vie
d'Erik était d'un monotne ennervant mais le jeune homme ne montrait jamais ses
sentiments cela faisait si longtemps qu'il n'avait plus sourit qu'il ne se
souvenait même plus avoir un fois été heureux.


Les vacances furent longues et éprouvantes pour
Erik qui ne manifestait ni son ennervement, ni sont impatience à quitter cette
maison, rien.


A la gare idem, garçon parmis tant d'autre,
valise près de lui le regard innexressif, mais à l'interieur de lui brûlait un
sentiment qu'il n'avait pas ressentit depuis bien longtemps, de la joie. Joie
qu'il ne laissa paraître et pour qu'elle refasse surface il faudrait attendre
encore beaucoup, mais pour le moment erik s'avait qu'un changement se faisait,
durant ces dernier mois il avait gagner en maturité et autonomie. Malgrès tous,
dans le manoir familial il se sentait emprisonné, mais il avait purger sa peine
dorénavent il était libre bel et bien libre.


Les portes du trains se referèrent. Sans un
regard pour sa famille Erik chemina dans le couloir afin de se trouver un
compartiment libre. Et pendant qu'il regardait le paysage défiler il posa sa
têtesur sa main et esquissa un sourire victorieux. Pour une fois il sentait
qu'il pourait faire de grandes choses, qu'il pourait enfin devenir
quelqu'un.


[Excusez moi si c'est un peut long :s]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Raptor
Auror
Auror
avatar

Nombre de messages : 587
Age : 24
Date d'inscription : 16/09/2007

Feuille de personnage
Orientation: Bon côté (mais pas ordre du phoenix)
Niveau en sorcellerie: Excellent
Année :: 7 ème

MessageSujet: Re: MOI??MOI??MOI!!   Mer 23 Avr - 21:03

oula ... je me sens un peu *** ... et je suis désolé mais malgrèsmoi je trouve ça trop beau que quelqu'un se donne la peine d'écrire tout ça ... change ton pseudo actuel deja ...

_________________



Je suis le fils adoptif d'un Mangemort ... ce Mangemort se nomme ... Mike Raptor ...
Amour, amour ... quand tu nous tiens, c'est impossible de se détacher de toi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra Collins

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 26
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: MOI??MOI??MOI!!   Mer 23 Avr - 21:59

Je love love

C'est trop génial !

Bienvenue Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erik Lowner

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 26
Date d'inscription : 23/04/2008

MessageSujet: Re: MOI??MOI??MOI!!   Mer 23 Avr - 22:47

merci c'est gentil Very Happy
Oui j'ai changé le pseudo désolé :s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris konerad
Directeur adjoint
avatar

Nombre de messages : 1958
Age : 27
Date d'inscription : 27/07/2006

Feuille de personnage
Orientation: Ordre du phoenix
Niveau en sorcellerie: Bon
Année ::

MessageSujet: Re: MOI??MOI??MOI!!   Mer 23 Avr - 22:56

Chapeau l'asticot ... Shocked Shocked Shocked
Bon bha bienvenue Wink

Juste un ti truc, c'est possible que tu changes de avatar parce que y'a déjà un de nos modo qui a le même que toi XD

_________________






Sortit du coma,toujours un peu malade, bientôt divorcé, ancien directeur adjoint
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Raptor
Auror
Auror
avatar

Nombre de messages : 587
Age : 24
Date d'inscription : 16/09/2007

Feuille de personnage
Orientation: Bon côté (mais pas ordre du phoenix)
Niveau en sorcellerie: Excellent
Année :: 7 ème

MessageSujet: Re: MOI??MOI??MOI!!   Jeu 24 Avr - 19:11

nan, chris nan


il a le même qu'un de nos modo ^^


bref, je suis dsl de pas lire mais pour rester correct, j'ai d'autre chat à fouété ^^ bonne chance pour le repartir ^-^

_________________



Je suis le fils adoptif d'un Mangemort ... ce Mangemort se nomme ... Mike Raptor ...
Amour, amour ... quand tu nous tiens, c'est impossible de se détacher de toi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellana Channel
Serdaigle
Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 1374
Age : 25
Hibou : : Cindel
Date d'inscription : 19/10/2007

Feuille de personnage
Orientation: ordre du phenix
Niveau en sorcellerie: assez bon
Année :: 5ème

MessageSujet: Re: MOI??MOI??MOI!!   Ven 25 Avr - 23:46

Ouah c'est long affraid !!!! Désolée j'ai pas tout lu....En tout cas Bravissimo !! T'écris vachmen,t bien, je vais te présenter à ma prof de français tu lui plairas XD par contre.... comme c'est une vioque je sais pas si ce seras réciproque... BREF !!!
Bienvenuuuuee !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://je-2-rowles.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MOI??MOI??MOI!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
MOI??MOI??MOI!!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Poudlard :: Presentations :: Salle de répartition-
Sauter vers: